Facebook Linkedin

A la rencontre de Benjamine GIROLAMI

J’ai la chance immense d’avoir été repérée récemment par Jacky Naidja, journaliste de presse internationale spécialisé dans le domaine de la francophonie. C’est grâce à lui que j’ai eu le privilège d’interviewer Maïssa Bey il y a deux mois, et Benjamine Girolami mercredi dernier pour un reportage filmé. C’est avec grand plaisir que je partage avec vous le rendu écrit de cette interview, et je ne peux que vous encourager à partir à la rencontre de Benjamine qui est aussi talentueuse que sympathique..

 

 Rencontre avec Benjamine Girolami 

Conquérir la scène avec sérénité

Auteur émérite de Conquérir la scène avec sérénité, mais aussi chanteuse de talent, Benjamine Girolami a toujours su, tout au fond d’elle-même, qu’elle finirait par écrire. Pourtant, le chemin fut long et parcouru de méandres. 

Diplômée de sociologie, mais profondément attirée par le monde du théâtre et de la scène, Benjamine commence pourtant par travailler pour une entreprise de marketing parisienne.

Rapidement lassée de rester derrière un bureau, elle cherche alors un moyen d’approcher le monde du spectacle, et décide d’entreprendre une formation de maquilleuse, afin de franchir l’une des portes de l’univers vers lequel elle se sent destinée. Elle commence alors à faire un peu de publicité et de figuration. À force de travail et de rencontres, elle finit par s’associer avec l’un de ses amis pour monter une autoentreprise vouée au référencement, sous forme d’annuaire, de tous les comédiens d’origine africaine ou maghrébine, de manière à ce que ces artistes aient une chance de ne plus rester cantonnés à certains rôles. C’est lorsque son associé tombe malade, et après avoir été quelque temps animatrice en bilans de compétences qu’elle décide, avec ses deux enfants, de regagner le sud de la France dont elle est originaire pour y entamer des études de chant et de coaching musical.

Elle s’inscrit alors aux cours de Jean-Pierre Martinez, à Aubagne, et entame les démarches nécessaires pour s’inscrire à l’IMFP (Institut Musical de Formation Professionnelle) avec l’ambition de pouvoir un jour donner des cours de chants. C’est là qu’elle fera une rencontre capitale pour la suite de sa carrière, celle de Richard Cross qui a d’ailleurs réalisé la préface de Conquérir la scène avec sérénité. Benjamine confie d’ailleurs que « bien plus qu’un professionnel, Richard fait aujourd’hui partie intégrante de ma vie. Comme moi, il attache une très grande importance à la pédagogie, et s’intéresse davantage à la construction de l’apprentissage qu’à l’anatomie du chant. Nous sommes complémentaires, et complices depuis plus de 10 ans. Il fait partie intégrante de ma vie, mais il fait aussi partie de mon livre. Nous cultivons tous les deux la philosophie fondamentale de la transmission du savoir et des compétences ».

Ce sont ensuite sa rencontre avec Guy Mattéoni dont la fille était élève au Chalet de la Voix (école de musique de Benjamine à Cabriès) il y a quelques années en arrière, et sa participation active à différents jurys de concours qui ont notamment permis à la carrière de Benjamine de s’envoler, faisant rapidement d’elle la coach d’artistes aussi talentueux que Maurane, Vanessa Paradis ou encore Michel Jonasz ou Zazie. Et c’est précisément lors de ces expériences de juré de concours que Benjamine identifie ce que sera le sujet de son premier ouvrage : « Je voyais ces jeunes tétanisés par le trac, et qui faisaient tous les mêmes erreurs, encore et encore, et je me suis dit qu’ils étaient victimes de deux choses : le stress, et la méconnaissance de ce que nous attendions d’eux. C’est là que j’ai réalisé qu’il n’existait en effet aucun manuel pour les préparer à ce type d’épreuve, et c’est là aussi que j’ai réalisé qu’il était beaucoup plus difficile de réussir une audition quand on ne sait absolument pas ce qui se joue de l’autre côté de la scène », explique Benjamine. 

Dès ce moment-là, la future auteure se lance alors dans une grande enquête auprès de ses élèves, de ses amis artistes, mais aussi de tout un panel de personnes soumises au stress d’un passage en public pour en faire une sorte de compilation qu’elle utilisera comme support pour ses recherches. Il s’agira alors pour elle d’essayer d’isoler les stress les plus fréquents, leurs symptômes, et surtout d’essayer de proposer toutes sortes de pistes pour les surmonter. Conquérir la scène avec sérénité se présente alors comme une sorte de grande boîte à outils, truffée d’exemples tout à la fois cocasses et touchants destinés à montrer que même les plus grands connaissent l’angoisse du trou de mémoire, de la chute ou de l’extinction de voix. 

Après avoir relu son manuscrit mille et une fois – tant elle est attachée à la qualité du langage et à la pédagogie du discours – et après de longs mois d’échanges avec des professionnels de l’édition, Benjamine nous livre aujourd’hui, avec la complicité de Mathilde Rivalin, son éditrice, et celle de Richard Cross, un livre aux vertus éminemment pédagogiques, propre à aider tout un chacun à affronter et à gérer son stress. Si ses mots d’ordre sont bien « démocratisation de la connaissance », « partage » et « bienveillance », Benjamine traque dans cet ouvrage les peurs les plus irrationnelles qui se saisissent de notre corps et de notre esprit au moment de monter sur scène ou de nous exprimer en public. Il en est en effet trop dommage d’avoir fourni des quantités de travail pour perdre tous ses moyens au dernier moment sous le coup d’un stress bien naturel, mais ingérable. 

Si, en lisant cet ouvrage, la première chose que nous découvrons – et non des moindres – est que nous sommes loin d’être seuls à vivre ce type d’expériences, nous sommes aussi en mesure d’y découvrir quantité de petits trucs et astuces pour y remédier, comme la méditation ou l’apaisement du corps en lien avec une bonne hygiène de vie, et de comprendre que le stress que nous éprouvons parfois n’a aucun lien avec un quelconque manque de légitimité que nous pourrions éprouver. Pour illustrer son propos, Benjamine se souvient avec émotion que Barbra Streisand a mis 27 ans avant de remonter sur scène lorsqu’elle a été victime d’un trou de mémoire. 27 années perdues pour son public. Pourtant, personne n’oserait remettre en cause la légitimité de cette artiste. Benjamine rappelle aussi qu’il peut être utile de recourir à une thérapie comportementaliste laquelle peut donner d’excellents résultats en très peu de temps. 

Mais ce qu’il faut, surtout, ce qui est primordial et indispensable, c’est de se prendre en main et d’agir ! Si la vie est faite de choix et de prises de décision, il est important de décider d’agir, et de ne pas se laisser engloutir par une angoisse ou un stress. Dès lors, quel que soit l’outil que vous choisirez, qu’il figure ou non dans son livre, Benjamine est convaincue que vous avez toutes les chances de sortir vainqueur de votre combat contre le stress. Il faut se dire que c’est possible, que tout est possible ! Il faut simplement mettre les curseurs au bon endroit, et trouver le juste équilibre dans votre cocktail de solutions : un petit peu de ceci, un petit peu de cela, et vous serez prêts à affronter la scène avec sérénité !

Interview réalisée par Jacky Naidja (Janapresse International) et Mailis Paire (Red’Active).

Article rédigé par Mailis Paire (Red’Active).

You need to add a widget, row, or prebuilt layout before you’ll see anything here. 🙂